Le traité de paix !



paix

En vouloir à son ex patron, son ex copain (copine), se répéter les commentaires qui ont été plus blessants… Tant d’énergie perdu dans ce rôle de victime à ruminer au lieu de profiter de l’instant présent et du fait qu’on peut à tout moment savourer l’idée qu’il s’agit du passé et qu’il est derrière nous. Le lâcher-prise en psychologie est souvent travaillé pour aider les personnes à boucler de façon plus constructive certaines blessures du passé afin qu’elles ne mobilisent plus négativement le présent et l’avenir de la personne. Il est important de se permettre de vivre ses émotions, mais attention, il est tout aussi important de pouvoir cesser les ruminations. Choisir de pardonner à l’autre comme à soi, choisir un ancrage différent, choisir une vie meilleure… Choisir d’avoir la paix !



« Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même. »
Carlos Castaneda