Prendre des vacances du grincheux en soi

Sans titre1

C’est déjà (certains diront « enfin ») le temps des vacances, quelle est votre météo émotive ?

Afin de se donner plus de chances de bien profiter de vos vacances, un petit exercice vous est proposé pour faire un bilan de votre état, de vos besoins et surtout de vos moyens envisagés pour mieux profiter de cette période.

Petit bilan : dans quel état météo-affectif débutez-vous vos vacances ?

  • Je sens un vent de dépression, je me sens plutôt pluvieux (se)…

  • Je me sens dans le brouillard, trop fatigué(e) pour répondre…

  • Mon « temp… érament » est plutôt instable, avec passages nuageux, mais également des percées de soleil…

  • Je suis plutôt ensoleillé(e) et je me prévois du beau temps !

Bien entendu, vous partez déjà avec une longueur d’avance si vous êtes dans cette dernière option, mais tous sans exception peuvent parvenir à mieux profiter de leur été. Il faut d’abord et premièrement choisir d’y croire. Se donner le défi de développer l’art de savoir stopper les pensées négatives désavantageuses (pour soi, autrui et pour ses vacances en général), développer son sens de la gratitude et finalement faire le plein d’énergie, autant par le repos que par le ressourcement et l’action dans des activités plaisantes !


Ne laissez pas vos nuages de vie assombrir votre quotidien, ils ne sont que passagers et surtout, ils sont garants du plaisir que vous aurez de profiter enfin de vos prochains soleils ! Laissez briller votre soleil intérieur, avec lui, il n’y a pas de risque d’attraper un coup de soleil !

26854223