À bat la culpabilité !

En repensant au livre : « Au diable la culpabilité » me vient l’idée de ce blogue pour mieux profiter des bonheurs de la vie ! Descendons de notre pied d’estale, reprenons notre liberté et laissons aux autres la leur.   Très résumé et vulgarisé, ce livre reprend en quelque sorte avec une certaine ironie notre façon de nous voir indispensable au bonheur des autres et fait ressortir notre besoin de contrôle.  La meilleure pour s’occuper de si ou de ça, celle  de qui il/elle ne se relèvera pas si on met fin à une relation, celle qui devrait, aurait dû, ne devrait pas…  La bonne nouvelle, c’est qu’on peut en prendre conscience et décider de changer ! Je laisse les enfants à la garderie trop longtemps aujourd’hui ? D’autres que moi s’occuperont très bien de mes enfants. Je n’ai pas invité ou appelé telle personne ? Elle survivra. Et oui les autres peuvent s’occuper, survivre à nos « non », à nos « absences », à nos oublis  ! L’idée n’est pas de se foutre de tout, mais bien d’identifier notre réelle importance, notre réelle part de responsabilité, de mieux se positionner, de moins ruminer et de plus profiter !

Ne pensez pas qu’à vous, mais pensez à vous !